Annuaire Infos Veille Agenda Librairie Normes Annonces Emploi Presse Blog Services

Info : Conférence environnementale 2012 : La forêt et...

D'autres services à découvrir dans Netbois :

Annuaire : L'annuaire des professionnels du bois et de la forêt
Librairie : Plus de 1100 ouvrages et ressources sectorielles
Normes : Les normes en ligne avec Afnor
 

  Accueil > Infos > Communication

 

Conférence environnementale 2012 : La forêt et la filière bois : les oubliées !

08.10.2012 13:49
Enregistrer et partager cet article Imprimer cet article

La conférence environnementale des 14 et 15 septembre dernier avait pour objectif de permettre à la France d’engager de façon exemplaire la transition écologique et énergétique pour répondre aux urgences environnementales et préparer le monde de demain. Ce rendez-vous doit relancer le dialogue environnemental entre gouvernement, ONG, syndicats, employeurs et élus et fixer une nouvelle feuille de route "verte" cinq ans après le Grenelle de l'environnement.

La conférence environnementale des 14 et 15 septembre dernier avait pour objectif de permettre à la France d’engager de façon exemplaire la transition écologique et énergétique pour répondre aux urgences environnementales et préparer le monde de demain. Ce rendez-vous doit relancer le dialogue environnemental entre gouvernement, ONG, syndicats, employeurs et élus et fixer une nouvelle feuille de route "verte" cinq ans après le Grenelle de l'environnement.
 
Fédération des Forestiers Privés de FranceFrançois Hollande a promis cette conférence, annuelle, pour ouvrir "un dialogue environnemental au même niveau que le dialogue social" avec une volonté marquée d’élargir le cercle des parties prenantes et d’appliquer la méthode de la "démocratie participative" pour une bonne gouvernance.
Ouverte le vendredi 14 septembre par François Hollande, en présence de 14 ministres et 300 représentants d’ONG, d’élus, de syndicats et d’industriels, elle avait deux grandes priorités : la transition énergétique et la préservation de la biodiversité. Cinq tables rondes thématiques (énergie, biodiversité, santé, fiscalité, gouvernance) ont été organisées.
 
La forêt ne jouerait pas de rôle dans la biodiversité en France… 
Energie, biodiversité, santé, fiscalité, gouvernance…. Autant de thèmes où la forêt et le bois auraient pu être représentés. Seuls représentants d’une filière qui représente 440 000 emplois en France - avec des enjeux écologiques, économiques et sociaux essentiels pour le monde de demain et répondant à tous les objectifs que se donne le président de la république dans le cadre de son projet sur le redressement productif de notre pays- Henri Plauche Gillon, président de Forestiers Privés de France et Laurent Denormandie, président de la Fédération nationale du Bois, invités à la dernière minute, ont été placés à la table ronde « énergie » au motif que la forêt « n’avait pas de rôle dans la biodiversité »… Oui, vous avez bien lu. Ce réservoir majeur de la biodiversité en France n’avait pas sa place à cette table ronde, ni jouant aucun rôle majeur…
 
Oublié également : le rôle majeur joué par la forêt et le bois dans la lutte contre le changement climatique…
Le Président de la République a bien insisté dans son discours d’ouverture sur la réalité du réchauffement climatique et la nécessité de parvenir à un accord sur le climat en s’engageant pour son quinquennat à une véritable diplomatie environnementale. Il a bien rappelé également les engagements pris en 2008 par l’Europe dans le cadre du « paquet énergie-climat », c’est-à-dire réduire, à l’horizon 2020, nos émissions de gaz à effet de serre de 20%, porter à 20% la part de nos énergies renouvelables dans la consommation énergétique et réduire de 20% notre consommation d’énergie. 
 
Pour autant ni le rôle essentiel de la forêt ni celui du bois en termes de captation de gaz carbonique n’ont seulement été évoqués au cours de ces deux jours…
 
Faut-il le rappeler ? Apparemment oui. Les écosystèmes forestiers absorbent le CO2 de l’atmosphère. L’utilisation des produits bois prolonge le stockage du carbone et permet d’éviter des émissions de gaz à effet de serre en se substituant à des matériaux coûteux en énergie ou directement aux énergies fossiles dans le cas du bois énergie. La filière forêt-bois est aujourd’hui le principal puits de carbone français.
 
A savoir : un million de tonnes de CO2 (MTCO2) correspondent à une journée de consommation énergétique en France.
 
Rappelons le rôle des forestiers : plus les arbres sont jeunes et en pleine croissance, plus ils absorbent de gaz carbonique pour pousser. Ainsi les forêts qui absorbent le plus de carbone sont celles que l’on exploite. Les forestiers, en assurant la gestion durable de leurs forêts, des récoltes de bois régulières, contribuent à lutter contre l’effet de serre. Une forêt en pleine croissance peut absorber de 11 à 37 tonnes de CO2 par hectare et par an ! Même coupé, le bois continue de « piéger » le gaz carbonique dont l’arbre a eu besoin pour pousser. Ainsi une maison construite avec 20 m3 de bois stocke 20 tonnes de gaz carbonique ! Utiliser le bois dans ses multiples usages, c’est participer à la lutte contre l’effet de serre. Il aurait été pertinent de l’entendre rappeler lors de la conférence environnementale surtout lorsque le sujet de la réhabilitation de logements sociaux a été abordé...
 
Une urgence pour la forêt et la filière bois : le Fonds forestier stratégique carbone (FFSC)…
Ce fonds servirait au renouvellement et à l’accompagnement de la forêt française, en particulier en prenant en compte son adaptation au changement climatique. Il est prévu aussi au sein d’un véritable plan Forêt-Bois un véritable plan d’ensemble valorisant la totalité de la filière forêt-bois française, et comportant pour sa partie aval un soutien à l’amélioration de sa productivité et à la création de nouveaux débouchés pour les bois français qui seront mis sur le marché.
 
Le Président Hollande, interrogé par les forestiers privés lors de la campagne électorale à la Présidentielle avait répondu sur ce point : « La forêt absorbe plus du quart du CO2 produit par la France. Elle doit donc bénéficier d’une grande partie de ce fonds qui pourrait alimenter un fonds national d’investissement dans la filière : replantation, investissements stratégiques, recherche et développement. Une telle évolution impose une concertation avec les acteurs économiques de la filière et la mise en place d’un plan stratégique de longue échéance pour revigorer l’économie forestière autour de notre production nationale. »
Le gouvernement l’aurait-il déjà oublié ?
 
Publié par netbois

 

PARTAGEZ :

 
Recherche dans les archives de Netbois infos
 
 

 

[NOUS SUIVRE]
  Pour rester informé(e)
Abonnez-vous, c'est gratuit !

 
[ESSENTIELS]
 
Seton : Travailler en sécurité
Bureau Veritas: Contrôle de conformité des installations électriques    Modyf : le spécialiste de l'habillement professionnel
 
[LES PROS DU BOIS]
Raout Bois Usinés sarl
Raout Bois Usinés : lames et dalles de terrasses, lambris
Production de lames et dalles de terrasses en acacia-robinier, chêne ou châtaignier, de lambris en peuplier naturel, de bardages en peuplier thermo traité ainsi que d'éléments pour la literie en résineux ou peuplier. Livraison dans toute la France.
Référencer votre site
 
[+ DE SERVICES]
Toutes les normes en ligne avec Groupe AFNOR Commandez les normes
Normes en ligne avec Groupe AFNOR
Affichez en un clic de souris la liste des normes françaises et européennes, projets de normes et normes ISO relatifs aux technologies du bois.

 Pour plus d'informations, cliquez ici.
 
Bourse du bois, des sciages et des machines Devenez membre
Le plus grand marché du bois en Europe
Rédigez vos annonces et demandes de bois (grumes, sciages, avivés, rabotés...), de placages, de panneaux ou de composants bois (bois tournés, bois cintrés...) 7j/7, 24h/24.

 Pour plus d'informations, cliquez ici.
 
 
Mentions légales
Fux RSS
Charte utilisateurs
Nous contacter
Référencer un site
Guide d'utilisation
Site édité par Netbois Consulting & Xbois - Tous droits réservés - ISSN 2429-6694 - IDDN Certification
English / AmericanEspañolPortugueses