Annuaire Infos Veille Agenda Librairie Normes Annonces Emploi Presse Blog Services

Info : Belgique : une année 2017 relativement stable...

D'autres services à découvrir dans Netbois :

Annuaire : L'annuaire des professionnels du bois et de la forêt
Librairie : Plus de 1100 ouvrages et ressources sectorielles
Normes : Les normes en ligne avec Afnor
 

  Accueil > Infos > Ameublement

 

Belgique : une année 2017 relativement stable l'industrie belge du textile, du bois et de l'ameublement

17.05.2018 09:59
Enregistrer et partager cet article Imprimer cet article

De manière générale, l'industrie belge du textile, du bois et de l'ameublement a connu une année 2017 relativement stable, selon Fedustria, l'organisation professionnelle de l'industrie du textile, du bois et de l'ameublement du pays.

Le chiffre d'affaires affiche un léger recul (-2 %), et atteint environ 10,2 milliards d'euros. Tant l'industrie textile que l'industrie de l'ameublement ont enregistré une baisse d'environ 4 %. Dans l'industrie de la transformation du bois, le troisième secteur, le chiffre d'affaires est toutefois en progression pour tous les groupes de produits (7,0 % d'augmentation de manière globale). Fa Quix, directeur général de Fedustria, déclare : "Le taux d'emploi total s'est stabilisé : environ 38.250 emplois pour les trois secteurs. Fedustria prévoit une légère croissance de la production et du chiffre d'affaires en 2018, pour un taux d'emploi stable."

A l'occasion de l'Assemblée générale annuelle qui s'est tenue le 28 mars dernier à Waregem, Fedustria a dressé le bilan de l'année écoulée et a donné quelques prévisions pour l'année 2018 et suivantes.

Le textile en 2017 : production à plein régime, emploi stable, confiance élevée des entrepreneurs

Fedustria, l'organisation professionnelle belge de l'industrie du textile, du bois et de l'ameublementEn 2017, le chiffre d'affaires du textile accuse une légère diminution par rapport à 2016 (-4,6 %), pour s'établir à 4,7 milliards d'euros. Fa Quix: ..Nous sommes un secteur très orienté sur les exportations, et nous constatons que le pouvoir d'achat chez nos voisins n'évolue que timidement. Le poste 'textile et habillement' a en outre diminué dans le budget moyen des dépenses. Nos entreprises exportatrices ont aussi été confrontées aux fluctuations monétaires, avec un euro devenu plus cher en 2017 par rapport à la livre et au dollar...

L'emploi reste stable depuis 2014 au sein de l'industrie textile, avec environ 19.600 travailleurs. La confiance des entrepreneurs du secteur a atteint son plus haut niveau depuis la Grande Récession de 2008-2009. Enfin, les investissements ont légèrement reculé en 2017 (-5,5 %), après avoir toutefois bondi de 32,1 % en 2016.

L'ameublement en 2017 : le chiffre d'affaires pâtit de la faible demande intérieure

En 2017, le chiffre d'affaires de l'industrie belge de l'ameublement s'est élevé à quelque 2,4 milliards d'euros, ce qui représente une légère diminution (-4,0 %) par rapport à 2016. Filip De Jaeger, directeur général adjoint de Fedustria : "Tous les groupes de produit ont reculé. La faiblesse de la demande (-0,7 %) constatée dans le commerce belge de l'ameublement est sans conteste l'une des explications, outre la croissance du commerce en ligne dans le secteur, le succès des achats en seconde main et la révision des priorités dans le budget familial au détriment des achats pouvant être reportés, dont le mobilier fait partie."
Le taux d'emploi dans l'industrie de l'ameublement a légèrement reculé (-1,9 %), pour atteindre 10.784 emplois directs., Les investissements ont baissé de 9 % en 2017, après une augmentation de 7,4 % en 2016.

La transformation du bois en 2017 : augmentation du chiffre d'affaires pour tous les groupes de produits, investissements à un niveau record

Le chiffre d'affaires de l'industrie de transformation du bois, principalement axée sur le marché intérieur, a progressé de 7,0 % en valeur en 2017 pour dépasser le cap des 3 milliards d'euros. Il est question ici des éléments de construction en bois, des panneaux à base de bois pour la construction et l'ameublement, des emballages en bois et des autres ouvrages en bois. L'emploi a progressé en 2017 pour la deuxième année consécutive : une hausse de 1,3 % pour un total de 7.841 travailleurs. Enfin, les investissements ont atteint en 2017 un montant record de 156 millions d'euros (+3 %).

Secteurs tournés vers l'avenir avec de nombreuses possibilités d'emploi : difficile de trouver de bons profils

Les entreprises du textile, du bois et de l'ameublement éprouvent toujours beaucoup de difficultés à remplir leurs postes vacants. Fa Quix : "On observe une pénurie sur le marché du travail, principalement en Flandre occidentale où sont implantées une grande partie de nos entreprises du textile, du bois et de l'ameublement, et où le chômage est pratiquement nul. Nos secteurs investissent grande- ment dans le développement de produits et l'innovation, disposent d'un parc de machines moderne... et offrent donc des possibilités d'emploi durable, avec tant des fonctions de base pour les jeunes travailleurs que des fonctions pointues pour les travailleurs expérimentés."

Plaidoyer pour un environnement plus favorable aux entreprises

Le secteur se dit plutôt satisfait des mesures prises par le gouvernement Michel pour renforcer la compétitivité. Luc Billiet, président de Fedustria et CEO de Lefevere Group : "La modération salariale, le saut d'index et le tax shift nous ont permis de franchir quelques étapes importantes, mais le chemin à parcourir reste long. En moyenne, une entreprise belge est toujours confrontée à un handicap du coût salarial de 11 % (chiffre de la FEB). La situation reste en outre très difficile à l'international, ce qui ne nous permet pas de profiter pleinement de la conjoncture favorable." Fedustria continue dès lors à insister auprès du gouvernement fédéral pour éliminer complètement le handicap historique du coût salarial par rapport à nos pays voisins, d'une part, et obtenir un nouveau tax shift, d'autre part.

Fa Quix : "Au niveau des coûts de l'énergie également, nous restons un pays cher. Une étude récente de Deloitte a démontré que le prix de l'électricité tout compris pour une entreprise fonctionnant en continu en Belgique se situait entre 10,5 et 34 % au-dessus de la moyenne de nos pays voisins. Les principales causes de ce prix élevé : les coûts de réseau, les taxes et les autres charges liées par exemple au subventionnement de l'énergie verte. Aussi, Fedustria plaide pour une norme énergétique stricte et un pacte énergétique ne mettant pas en péril la sécurité d'approvisionnement et n'entraînant pas une nouvelle hausse des coûts."
Fedustria pointe aussi du doigt la rigidité du marché du travail qu'il convient de réduire, et s'oppose dès lors au durcissement de la loi Renault.

 

A propos de Fedustria

Fedustria est la fédération belge de l'industrie du textile, du bois et de l'ameublement.
Elle représente près de 1.850 entreprises (dont plus de 90 % sont des pme) en Belgique, qui créent ensemble environ 38.250 emplois directs et qui réalisent un chiffre d'affaires de 10,2 milliards d'euros, dont environ 70 % à l'exportation. L'industrie textile réalise un chiffre d'affaires de 4,7 milliards d'euros avec environ 640 entreprises et 19.600 travailleurs. Les entreprises du bois et de l'ameublement génèrent un chiffre d'affaires de 5,4 milliards d'euros et occupent 18.600 travail- leurs dans 1.200 entreprises.
Fedustria représente également le commerce d'importation du bois (env. 40 entreprises) avec un chiffre d'affaires d'environ 700 millions d'euros.


Source : Fedustria

Publié par netbois

 

PARTAGEZ :

 
Recherche dans les archives de Netbois infos
 
 

 

[NOUS SUIVRE]
  Pour rester informé(e)
Abonnez-vous, c'est gratuit !

 
[ESSENTIELS]
 
Seton : Travailler en sécurité
Bureau Veritas: Contrôle de conformité des installations électriques    Modyf : le spécialiste de l'habillement professionnel
 
[LES PROS DU BOIS]
BoisOnLine
BoisOnLine : chauffage au bois, bûches, granulés, pellets, briquettes
BoisOnLine livre en France les combustibles de bois densifié: bûches, briquettes pour tous les appareils de chauffage ou de cuisson au bois, granulés de bois pour poêles, chaudières, inserts à pellets conditionnés en sacs.
Référencer votre site
 
[+ DE SERVICES]
Toutes les normes en ligne avec Groupe AFNOR Commandez les normes
Normes en ligne avec Groupe AFNOR
Affichez en un clic de souris la liste des normes françaises et européennes, projets de normes et normes ISO relatifs aux technologies du bois.

 Pour plus d'informations, cliquez ici.
 
Bourse du bois, des sciages et des machines Devenez membre
Le plus grand marché du bois en Europe
Rédigez vos annonces et demandes de bois (grumes, sciages, avivés, rabotés...), de placages, de panneaux ou de composants bois (bois tournés, bois cintrés...) 7j/7, 24h/24.

 Pour plus d'informations, cliquez ici.
 
 
Mentions légales
Fux RSS
Charte utilisateurs
Nous contacter
Référencer un site
Guide d'utilisation
Site édité par Netbois Consulting & Xbois - Tous droits réservés - ISSN 2429-6694 - IDDN Certification
English / AmericanEspañolPortugueses